Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Trois Chats Et De L'Aspirine


Désillusion...


Hommage Vibrant!


Gynécé


Un Petit Mot En Vitesse...


juste pour vous dire que je pars taper sur des mobs avec mon épée en latex! Pas de note ce vendredi, navré =3
En revanche, une page de mercenaire ce dimanche, promis!

Et je vous laisse avec une blagounette:

A quoi reconnaît-on la voiture d'un rôliste qui part en GN?

La Réalité De La Fiction...


Boite Magique?


Deux Coeurs Ensemble Font Assez De Braise...


En cette saint-Valentin, j'ai décidé, pour l'occasion, d'illustrer une petite chanson d'amour et d'humour écrite et interpréetée par Juliette:

La Braise!



Je ne suis pas vache, je vous mets les paroles:

Il fait nuit, c'est l'hiver
Et vous voilà venu
Enfin dans mon repaire
Pour qu'on se dise "tu"

Un sourire d'abord
Quelques banalités
On ne dit rien encore
Il convient d'hésiter

Devant la cheminée
Contre cœur et contre âme
Nous regardons danser
Nos soupirs dans les flammes

Le démon du feu pétille, joyeux
Sur les charbons ardents de sa fournaise
Les yeux sur le feu, le feu dans les yeux
Il faudra bien qu'on parle ou qu'on se taise
Et qu'un baiser apaise
Ce si charmant malaise
Que tu m'embrasses
Que je t'embrase
Que le désir enfin prenne ses aises
À l'unisson des frissons de la braise
À l'unisson des frissons de la braise


La lumière a baissé
Comme il fait bon ici
Est-ce à cause du foyer
Que nos joues ont rougi ?

Le regard qui enjôle
Les silences troublants
Craignant la main qui frôle
Et l'espérant pourtant

Pour changer de sujet,
Donnez donc à brûler
Cette bûche aux chenêts
Et regardons danser

Le démon du feu pétillant, joyeux
Sur les charbons ardents de sa fournaise
Les yeux sur le feu, le feu dans les yeux
Il faudra bien qu'on parle ou qu'on se taise
Et qu'un baiser apaise
Ce si charmant malaise
Que tu m'embrasses
Que je t'embrase
Que le désir enfin prenne ses aises
À l'unisson des frissons de la braise
À l'unisson des frissons de la braise


Lisez-vous mes pensées,
Mon attente et ma fièvre ?
Vous vous êtes approché
À portée de mes lèvres

Et nous fermons les yeux
Mais le désir s'éteint
Quand le tapis prend feu

Et c'est la panique
La braise ironique
Roule en semant ses étoiles mauvaises
Le démon du feu
Par jeux malicieux
Nous fait danser une drôle de javanaise
A pieds joints sur la braise
L'idée était mauvaise
De faire du feu
Pour les amoureux
Pour que le désir puisse prendre ses aises
Deux cœurs ensemble font assez de braise
Deux cœurs ensemble font assez de braise


Reviendras-tu demain ?
J'attendrai au jardin
Que tu m'embrasses
Que je t'embrase
Et s'il fait trop froid, ce qu'à Dieu ne plaise,
Nous ferons un feu de nos cœurs de braise
Nous ferons un feu de nos cœurs de braise
Nous ferons un feu de nos cœurs de braise
Nous ferons un feu de nos cœurs de braise
Nous ferons un feu de nos cœurs de braise

Sale Coup En Vache...


Gynécée...


Le Floch...


Plantigrade On Snow (Part 1)